DICK RIVERS

 Agrandir  les images en cliquant dessus et les faire revenir à leur position intiale en recliquant .

           

RIEN QUE TOI

Le premier 33 tours 30 cm de Dick Rivers est commercialisé le 27 février 1964. Il s'agit d'un magnifique album en carton très épais avec un portrait du chanteur en gros plan sous un splendide logo "DICK" du plus bel effet. A l'intérieur un poster couleur détachable, de nombreuses photos noir et blanc signées Patrick Bertrand, Tony Frank et Claude Poirier, le rappel de la discographie, des extraits de presse et le listing des titres proposés qui pour la premiére fois. n'apparaissent même pas en couverture Au verso un autre portrait souligné du même logo qui sera repris pour les 45 tours suivants. phénomène d'identification astucieux très usité alors et permettant au jeune teenager de repérer immédiatement tout disque de son chanteur favori. En novembre 1963, en Angleterre. Gerry And The Pacemakers. groupe mersey beat dans la mouvance des Beatles. sont numéro 1 avec un vieux standard remis au goût du jour "You'lI Never Walk Alone". à l'origine extrait d'une comédie musicale de Broadway. Carousel datant de 1945 et déjà au répertoire de Frank Sinatra, Judy Garland, Gene Vincent ou Shirley Bassey. Comme Gerry & The Pacemakers enregistrent pour Columbia, firme soeur de Pathé. Il n'est pas étonnant que Dick Rivers se soit laissé tenter par l'adaptation française de Jean-Claude Annoux, créateur du grand succès "Aux Jeunes Loups". "Rien Que Toi" est un slow magistral et poignant. une rentable performance vocale pour le chanteur qui montre ainsi l'étendue de ses possibilités avec cette mélodie complexe. C'est un gros succès qui sera réenregistré par l'artiste en 1985 dans une version plus rapide et en novembre1995 en public à Bobino. "Quand Je L'ai Vue Devant Moi"/"l Saw Her Standing There" est la troisième incursion de Dick dans le répertoire des Beatles après "Misery" et "Love Me Do". Le résultat est très honnête et personnel, avec un arrangement efficace des Gladiators au rythme très soutenu et un chorus de guitare remarquable de Ralph Danks.

Le texte de Ralph Bernet respecte bien l'esprit de l'original et est interprété également par Johnny Hallyday. "Ne Lui Dis Rien" est une jolie ballade sentimentale, reprise de "Don't Talk To Him" de Cliff Richard avec une sonorité de guitares différente et des paroles d'André Salvet très romantiques, bien adaptées aux adolescents auxquels elles s'adressent. "Tout Le Monde Sait Tout" est un rock-medium emprunté à Tommy Roc, "Everybody" classé N°3 au Billboard US en décembre 1963 et qui n'a pas non plus échappé à Ria Bartok, jeune et jolie chanteuse blonde en tournée avec Dick en 1964 !

Ralph Bemet est l'auteur des paroles en français. "Si Jamais" est une reprise de Dominic St John enregistrée six mois plus tôt ("Dry Tears")ce qui explique que ce sont les Krewkats qui accompagnent Dick Rivers pour cette mélodie dont le texte a été confié à Jean-Claude Annoux. C'est le type même de ballade où le chanteur est véritablement très à l'aise, où il donne toute sa mesure. "Oublie-le"/"Forget Him" est un gros succès en janvier 1964 aux Etats­Unis pour Bobby Rydell. En France Dick Rivers ne sera pas le seul à s'y intéresser  puisque Line Renaud inscrit aussi "Oublie-La" à son répertoire sur un texte identique d'Hubert Ithier Les arrangements de violons sont dus à Paul Piot tout comme ceux de "Amour De Neige", une nouvelle cover de Cliff  Richard, "Outsider" (sur 1' album "21 To Day" de Cliff paru en Angleterre en octobre 1961). Avec "What'd I Say". les puristes jubilent, le standard de Ray Charles est devenu la chanson fétiche de Dick Rivers et cette nouvelle monture en anglais bien plus fidèle à l'original que le fameux "Est-Ce Que Tu Le Sais" reste très personnelle. "Je Croyais" est une belle mélodie, prétexte à une tendre et touchante déclaration d'amour trop brève sur un lit de violons. émanant de la plume de Gérard Mélet qui ne laissera pas le publie canadien indifférent. Il s'agit d'une reprise de Billy Fury "Somebody Else's Girl".

"Maintenant Tu Veux Partir" est d'un style radicalement différent. adaptation du succès italien "Se Mi Vuoi Lasciare" de Michèle qui l'enregistre aussi en français sur un texte de Ralph Bernet, cette chanson, mi paso-mi tango aurait tout aussi bien convenu à Salvatore Adamo. "La Fille Dont Je Rêvais" a inspiré Jacques Revaux et Billy Nencioli, adaptant ce "To Day I Met The Boy I'm Gonna Marry" de Darlene Love au son spectorien alors très en vogue aux U.S.A. "Twist And Shout" est un second titre interprété en anglais. Créé par les Isley Brothers. ce hit a été reprit en Angleterre par Brian Poole & The Tremeloes et surtout par les Beatles en 1963 avant que Sylvie Vartan n'en fasse "Twiste Et Chante" en France.

Le 12 mars 1964, un super 45 tours avec quatre extraits de l'album est commercialisé avec pour titres principaux. "Rien Que Toi" et "Ne Lui Dis Rien". Dick Rivers chante fréquemment "Rien Que Toi" à la radio et à la télévision et en particulier le 22 avril 1964 pour l'émission d'Albert Raisner "Age Tendre et Tête de Bois" dont un cliché réalisé par Gérard Neuvecelle sera la pochette du 8éme super 45 tours commercialisé le 13 juillet 1964. Quatre titres nouveaux gravés le mois précédent sont au menu. "Bientôt A Moi", ("Not Fade Away" de Buddy Holly) a été davantage retenu en fonction de la version époustouflante qu'en ont fait les Rolling Stones (N° 3 en Angleterre en mars 1964). Dick Rivers collabore désormais aux paroles des adaptations on compagnie de Mya Simyle. Les percutants, "The Liverpool Outcasts" avec un harmonica ravageur. sont composés de musiciens anglais plus ou moins transfuges des Gladiators et accompagnant Dick et Ronnie Bird en tournée à travers la France et la Belgique. "Not Fade Away" restera un titre fétiche également dans la carrière du chanteur qui le réenregistre plusieurs fois. d'abord en anglais en 1971 pour l'album Dick'n'Roll". puis 20 ans plus tard en français "Y'a Qu'çà d'Vrai" et en anglais pour les deux versions de l'album "Hollv days in Austin" et enfin "live" à Bobino en 1995. Entre temps Eddy Mitchell en 1979 a voulu voir "Comment Cà Fait". "Juliet" est N° 1 dans tes charts britanniques en mai 1964 par les Four Pennies. c'est un très joli slow dont Dick Rivers a écrit lui-même les paroles. L'orchestration de PauI Piot est totalement différente de l'original. l'intro à la trompette se substituant à la guitare et des violons ayant été rajoutés. "Plus Jamais" est un superbe original d'Yves Stéphane et Jack Arel. un peu un "remake" de "Tu N'es Plus Là", avec une émotion allant crescendo et une interprétation remarquable. Dick Rivers croyait à ce titre puis qu'il en enregistre une version anglaise "Never More", restée inédite à ce jour ainsi qu'une version Italienne "E Mai Piu" inédite en France. Toutefois, ce sont "Bientôt A Moi" et "Juliet" qui cartonnent à "Salut Les Copains"

"Dis, Tu Dois M'Ecouter" est la reprise de "Stop, Look And Listen" du groupe Wayne Fontana & The Mindbenders, créateurs de "The Game Of Love" ("Quand Tu Es Là" par Sylvie Vartan), paroles du tandem Mya Simille/Dick Rivers. C'est un titre mid-tempo ou Paul Piot. une nouvelle fois, étoffe sérieusement l'orchestration, ajoutant cuivres et cordes par rapport à la version originale. Pour conclure et en bonus sur ce CD, outre les versions anglaise et italienne de "Plus Jamais" annoncées ci-dessus. la version espagnole de "Rien Que Toi". "Solo Tu". inédite en France et une version écourtée de "What'd I Say" parue uniquement en Hollande jusqu'alors. Encore quelques trésors ressortis de leur cachette pour notre plus grand plaisir

                                                                DUVALEX.

 

TOUTE LA MUSIQUE SUR RAMDAM.COM

Exalead