Nanette Workman et Dick Rivers: toujours actuels

Nanette Workman et Dick Rivers: toujours actuels

Exit la nostalgie, Nanette Workman et Dick Rivers ont prouvé qu’ils étaient toujours dangereusement en forme jeudi soir lors de la première de leur spectacle en «formule double» à l’Olympia de Montréal.

Les deux stars devaient participer au spectacle Les Idoles les 2 et 3 mai prochain au Colisée Pepsi de Québec, mais la fête à saveur nostalgique a été annulée. Dick et Nanette ont décidé de ne pas bouder leur public et de proposer leur propre tournée.

Alors que chaque star assurait l’une des parties du spectacle de jeudi soir, les deux complices se sont toutefois rejoints le temps du duo Roule pas sur le Rivers, version française et personnalisée pour Dick, de Rolling on the River.

Même si elles se côtoient depuis plusieurs années – Dick et Nanette se sont rencontrés en marge de l’Expo 67 – les deux vedettes partageaient la scène pour la première fois.

Bien qu’on ait eu droit à un spectacle de qualité, on aurait préféré un autre choix de salle plus intime. L’Olympia était bien loin d’être remplie à pleine capacité jeudi soir. Une situation qui n’a toutefois pas freiné les ardeurs des musiciens.

Le magnétisme de Nanette

On aurait pu s’en douter, notre rockeuse nationale a reçu des applaudissements très chaleureux de la part du public réuni à l’Olympia. Des sifflements et des cris ont retenti dans la salle dès l’entrée en scène de Nanette Workman alors qu’elle a poussé les premières notes de I’m a Woman.

We’re just getting started, a lancé la chanteuse avant d’entamer la chanson du même titre.

En plus de l’interprétation de quelques-uns de ses succès aux rythmes disco - Danser, danser, Donne, donne, Ce soir on danse à Naziland - Nanette a offert un medley de succès de grands artistes pour lesquels elle a été choriste.

L’assistance a semblé ravie d’entendre You Can’t Always Get What You Want des Rolling Stones ainsi que Power to the People de John Lennon. Accompagnée de ses cinq musiciens, la chanteuse s’est déplacée à quelques reprises derrière le clavier le temps de quelques accords. C’était sans équivoque, la rockeuse était «one of the boys».

Celle dont la voix semble s’enrichir sans cesse avec les années a livré une première partie sans faille.

Dick Rivers

Quoiqu’un peu moins énergique que Nanette, Dick Rivers a lui aussi offert une prestation juste et solide. La rock star française a proposé plusieurs de ses plus gros tubes, dont Viens me faire oublier et C’est pas sérieux.

Dick Rivers et Nanette Workman sillonneront les routes de la province pour présenter leur spectacle jusqu’au 8 mars et s’arrêteront, entres autres, à Québec, Trois-Rivières, Baie-Comeau et Gatineau.

La dernière mise à jour de cette page date du 15/01/15

Dick Rivers