Retour

Ve sur chartsinfrance.net

Dick Rivers un album avec Joseph d'Anvers

 

Le légendaire Dick Rivers est de retour en bacs ce lundi avec un nouvel album, "L'homme sans âge", écrit et composé par Joseph D'Anvers, deux ans après celui réalisé par Benjamin Biolay.

 

C'est en juillet 2006, aux Francofolies de la Rochelle, que tout commence. Dans les coulisses de la grande scène, c’est la première rencontre entre Dick Rivers et Joseph D'Anvers. Ils se parlent de musique, et évoquent finalement le projet d’écrire une chanson ensemble.

En janvier 2008, les Studios Rak à Londres accueillent ces deux derniers, qui écoutent les pré-productions des douze titres écrits et composés par l'interprète de "Nos jours heureux" pour "L’homme sans âge", le futur opus de Dick Rivers. Ces chansons, écrites par un homme jeune évoquent les amours perdus, la filiation, la solitude ou la vieillesse. Avec Dick Rivers, elles prennent évidemment une coloration troublante. Alain Bashung dit à propos de sa récente collaboration avec l’auteur : Joseph D’Anvers n’est pas vieux, mais dit des choses très mûres. Ces textes en sont la parfaite illustration.

Au final, ces douze chansons collent à la peau de son interprète. Il n’est ici pas question d’un quelconque travail de commande mais d’une osmose rare entre les deux artistes. Kevin Bacon et Jonathan Quarmby (Finlay Quale, Tiken Jah Fakoly, Primal Scream…), les réalisateurs, apportent aussi leur talent de musiciens aux côtés de Marc Sherridan (Richard Hawley...) aux guitares, de Larry Ciancia (Ray Lamontagne…) à la batterie, et de Joseph d’Anvers qui accompagne ses chansons jusqu’au bout, les éclairant d’un trait d’harmonica ou d’une harmonie vocale.

"L’homme sans âge", disponible ce lundi en bacs, marque aussi la volonté et l’envie de Dick Rivers, après plusieurs décennies de collaborations artistiques (de Gérard Manset à Benjamin Biolay, de Jimmy Page à -M-, de Chris Speeding à Mickaël Furnon…), de toujours revenir au bonheur des rencontres.

Dick Rivers commence sa carrière en 1961 au sein du groupe Les chats sauvages, concurrent direct de celui d'Eddy Mitchell, Les chaussettes noires. L'année suivante, il se lance en solo porté par le tube "Baby John", une carrière qui connaitra des hauts et des bas jusqu'à nos jours, mais laissera ici et là de nombreux autres succès, de "Maman n'aime pas ma musique" (1974) à "Faire un pont" (1976), en passant par "Nice baie des anges" (1984). Son dernier album, réalisé par Benjamin Biolay, a atteint la 61ème place du Top Albums en 2006.

Pour en savoir plus, visitez son MySpace officiel.

 

Thierry CADET, le lundi 16 juin 2008

 

La derniére mise à jour de ce site date du 18/07/11

Annuaire et Référencement gratuit avec Referencement-Team !