Le Grand Journal: Antoine de Caunes se déguise en Didier l'embrouille

 

Ce vendredi 9 mai 2014 dans Le Grand Journal diffusé sur Canal+, Antoine de Caunes a profité de la présence de Dick Rivers pour retrouver son personnage loufoque fan du chanteur rock: Didier l'embrouille.
En août 2013, Doria Tillier rappelait des souvenirs à Antoine de Caunes en se déguisant en Didier l'embrouille lors de sa chronique météo.
Ce vendredi, le successeur de Michel Denisot à la présentation du Grand Journal est rentré à son tour dans le blouson de cuir de ce personnage qu'il avait inventé à l'époque de Nulle Part Ailleurs, dans les années 1990.
"Un message à l'attention des grosses tapettes de Canal+ !"Une initiative qui a été imaginée spécialement aujourd'hui alors que le chanteur rock Dick Rivers était invité. Le trublion affublé d'une "banane" n'était pas présent directement sur le plateau mais on le voyait se plaindre de chez lui: "Hey, donc là c'est un message à l'attention des grosses tapettes de Canal+. Je vais essayer de pas m'énerver [...] mais bon c'est dur [...] devant votre émission de merde. Tous les soirs, depuis septembre, sérieux, le même menu. D'abord, la tapette politique qui vient se faire servir la soupe, après, comme plat, vous avez au choix la tapette cinéma français avec les gros faux culs là en face qui font semblant d'avoir aimé le film de merde. Et après, en dessert, la tapette musicale !" critique Didier l'embrouille qui portait son fameux blouson de cuir noir et affichait toujours un œil au beur noir impressionnant.
"Tous les soirs, depuis septembre, j'attends. Je me dis, ils vont bien finir par y penser tous seuls.
Que dalle, la saison se termine et j'ai toujours rien vu venir ! Comment tu veux pas m'énerver avec ces grosses tapettes qui veulent ma mort à pas inviter Dick ?!" poursuit-il.
Didier l'embrouille se montre même menaçant et tend une batte de baseball dont il n'hésitera pas à se servir si Canal+ ne satisfait pas sa demande.
"Ecoutez-moi bien, je sais où vous habitez, je sais où votre petite dernière va à la maternelle, je connais l'hospice de vos vieilles mères.
Invitez Dick, invitez Dick, parce que sinon, même si le toubib a dit que je ne devais pas m'énerver, je vais m'énerver quand même !" prévient-il en hurlant avant de sortir une tronçonneuse.

La dernière mise à jour de cette page date du 15/01/15

Dick Rivers