Deux sources pour l'univers musical intime d'un rocker historique :

la chanson française et le rêve américain.

dick bd 1

 
Dans Ces Chansons qui font une vie, des artistes viennent dévoiler leur rapport à la musique, leurs plaisirs coupables ou leurs inspirations en répondant à une série de questions : La première chanson que vous avez voulu acheter, la chanson de Papa, la chanson de Maman, la plus belle chanson du bon vieux temps, la première chanson que vous avez détestée avant de vous mettre à l'aimer, la chanson que vous êtes le seul à aimer, ou du moins que vous n'avez jamais réussi à faire partager à quelqu'un, la chanson que vous auriez aimé écrire, la chanson que vous avez honte d'aimer, la chanson que vous n'avez pas écrite mais qui parle de vous, la chanson qui vous accompagne pendant les insomnies…
 
 
 
 
Dick Rivers est une icône des années 60, et aussi des années 70, 80… et jusqu’à aujourd’hui où il jouit d’une belle cote d’amour du public. Il vient de sortir l’excellent album
Rivers.
Il est venu dévoiler un peu de son univers musical intime dans « Ces chansons qui font une vie ».
 
 
Les chansons choisies par Dick Rivers :
Le Lycée Papillon par Georgius (1936)
La Fille de Londres par Germaine Montero (1952)
Nice Baie des Anges par Dick Rivers (1984)
On the Road Again par Willie Nelson (1980)
Pas de vainqueur par Dick Rivers (2014)
Si j’te r’prends par Dick Rivers (2014)
An American Trilogy par Elvis Presley (1973)
Heartbreak Hotel par par Elvis Presley (1956)
 
Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.
Vous pouvez aussi retrouver sur le site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série d’été La Face cachée des tubes.
Pendant le Tour de France, nous vous avons proposé, en vingt-trois épisodes, la chronique Ces chansons qui font le Tour.

La dernière mise à jour de cette page date du 15/01/15