Dick Rivers toujours en haut de l'affiche

Publié le mardi 29 janvier 2013 à 08H00

SAINT-MARCEL.Le chanteur s'est produit au centre culturel Guy-Gambu

Dick Rivers a interprété certains de ses succès

«Bonsoir l'Eure et plus particulièrement Saint-Marcel ! Je vais essayer de satisfaire à peu près tout le monde », promet Dick Rivers. Le rockeur s'est produit dimanche soir sur la scène du centre-culturel Gambu.
Jean-Jacques et Monique n'auraient manqué pour rien au monde le concert. « Fans de la première heure », ils sont venus d'Evreux pour applaudir « l'idole de leurs vingt ans ».
Et ils n'ont pas été déçus. Soit, Dick Rivers n'a peut-être plus le déhanché de sa jeunesse, mais sa voix est toujours aussi cristalline, joliment posée sur des textes tantôt noirs, tantôt plus légers. La partie acoustique du concert a pleinement permis de s'en rendre compte.

« Pulp Fiction »


Comme promis (lire notre édition du 26 janvier), entouré de ses sept musiciens, il a alterné les titres de ses derniers albums, dont « Mister D », sorti il y maintenant plus de deux ans, et d'anciens succès.
Mieux, Dick Rivers, plutôt locace, ne s'est pas contenté d'enchaîner les chansons. Entre chacune d'entre elles, il a pris la peine d'expliquer dans quel contexte elle a été écrite, a rappelé son histoire comme « Viens tout connaître », une chanson écrite par Neil Diamond lorsqu'il le rencontre à la fin des années 60 à New York. Girl, you'll be a woman soon deviendra un énorme tube à la faveur du film de Tarantino Pulp Fiction...
Dans la salle, les applaudissements fusent. On tape des pieds, on chantonne. Avant de quitter l'Eure, l'artiste devait se plier à la séance d'autographes

 

La dernière mise à jour de cette page date du 11/02/14

Dick Rivers