Retour

Vue sur info07.com

Dick Rivers de retour à Gatineau

 

Dick Rivers de retour à Gatineau

Dick Rivers, L'homme sans âge. (Photo: Jérôme Macé).

Dick Rivers de retour à Gatineau

L'infatigable artiste culte Dick Rivers sera en spectacle le 18 novembre à la salle Odyssée pour présenter son dernier album, L'homme sans âge, et un medley de ses succès les plus appréciés par les Québécois.

Eh oui, ceux appréciés par les Québécois, car le chanteur affirme que le public d'ici n'aime pas nécessairement les mêmes chansons que le public français, par exemple. Ce qui crée chez lui un dédoublement de la personnalité! «Non, les chansons ne sont pas tout à fait pareilles en concert; 80% de mon tour de chant est strictement pour le public québécois, car il a créé des succès qui ne sont pas nécessairement appréciés par le public français!», confirme le chanteur à l'autre bout du fil.

Ce phénomène est toutefois différent, selon lui, concernant les chansons encore fraîches de son dernier album, son préféré, celui qui lui ressemble le plus. «Il a été écrit par Joseph d'Anvers. On dirait que mon personnage a guidé sa plume; ça parle de la vie, de la mort, de ce que j'ai vécu, les rencontres que j'ai faites», indique Dick Rivers.

Ce «personnage» dont il parle lui colle à la peau depuis qu'il a lancé son premier disque, alors qu'il était encore mineur. «Je suis conscient d'avoir une personnalité relativement importante, que je chante ou que je fasse du cinéma, qu'on m'aime ou pas. Ce personnage est un type formidable!, lance-t-il en riant. Un éternel débutant qui ne s'est jamais pris au sérieux.»

Et c'est tant mieux, car avec le marché du disque qui pique du nez, les spectacles n'ont jamais été plus importants, selon Dick Rivers. «C'est de plus en plus la scène qui fonctionne, car on vit tellement dans un monde virtuel que les gens ont besoin de vérité. Rien ne remplacera jamais la salle de spectacle, les gens ont besoin de voir les chanteurs. Tout est fabricable aujourd'hui, mais pas le "live".»

Un artiste sans concessions

Dick Rivers se plaît à dire qu'il a réussi sa carrière parce que même s'il se qualifie d'éternel insatisfait, il a toujours refusé de faire des concessions. «J'ai toujours chanté les chansons que je voulais en espérant qu'elles plaisent aux autres. Et ça, je crois que le public le ressent», glisse-t-il.

Il regarde aussi toujours devant: «Je ne suis pas passéiste, nostalgique. Je suis conscient de ce que je représente, mais je suis en quête constante du Graal, soit de me faire aimer le plus possible par le plus grand nombre de gens. J'ai toujours l'angoisse de ne pas plaire à chaque fois que je sors un album ou quand je monte sur scène…», avoue-t-il.

 

Patrick Voyer par Patrick Voyer
Article mis en ligne le 14 novembre 2009 à 12:00

 

 

 

La derniére mise à jour de ce site date du 18/07/11

Annuaire et Référencement gratuit avec Referencement-Team !