Retour

 

http://www.lepoint.fr/technologie/dick-rivers-ne-m-appelez-pas-geek-rivers-28-02-2012-1436004_58.php

Dick Rivers : "Ne m'appelez pas Geek Rivers !"

 

Le rocker français prend avec humour le succès du faux compte Twitter @geekrivers. D'ailleurs, l'interprète de "Mister D" est de plus en plus présent sur les réseaux sociaux.

Le compte Twitter le plus branché du moment ? C'est @geekrivers, créé par un internaute qui, profitant d'un jeu de mots, prête à la légende du rock des répliques habituellement tenues par des accros à l'informatique. Le compte, affublé d'une photo de la légende de la musique, improvise, par exemple, un faux dialogue avec Eddy Mitchell, ex des Chaussettes noires : "Hey, Eddy, chuis sur le ROOT du MEME, fils." Comprenez "je suis sur la route de Memphis !" Le "root" désigne généralement dans le jargon un utilisateur qui a les pleins pouvoirs sur un système informatique et le "meme" un élément repris en boucle sur Internet. "Lolcat sauvage", son surnom sur ce compte, est d'ailleurs une allusion à son premier groupe Les Chats sauvages comme aux lolcats, des images décalées de chats qui ont beaucoup de succès sur Internet.
 

L'interprète de Oh Lady, que Le Point a joint au téléphone, prend très bien la chose. "Je trouve cela amusant." Et, lundi soir, au cours de l'émission Des clics et des claques sur Europe 1, le chanteur a même pu s'entretenir au téléphone avec son imitateur décalé. "J'ai pensé que cela pouvait être amusant d'accoler l'image de rocker yéyé devenu un monument de la chanson française avec le langage de geeks que l'on entend chaque jour dans les open spaces", a ainsi expliqué l'internaute trentenaire, qui a fait cela "pour le lol" et avoue avoir hésité avec une parodie de Dick Tracy qu'il aurait baptisé "Geek Tracy".

Bien qu'il s'en défende ("Je ne suis pas un geek, vous savez ? Je préfère parler aux gens en vrai, ou encore lire de vrais livres", explique-t-il au Point), Dick Rivers, le vrai, est beaucoup plus branché qu'il ne le croit. L'ex-chanteur des Chats sauvages fut un des premiers à s'offrir un écran plat à l'époque où il ne s'agissait pas d'un produit de masse. Et aujourd'hui, il ne jure plus que par son iPhone, sur lequel il utilise l'application Orange Maps : "C'est bien mieux qu'un GPS."

Depuis un an, Dick Rivers possède même un site internet, dick-rivers.com, aux photos soignées. Il a été créé à l'initiative de Michel de Souza, ancien d'Universal et de Warner. Et Dick Rivers est présent de manière officielle sur Twitter (@riversdick), où il distille à ses 1 230 followers des détails sur son dernier album Mister D. Tout comme sur son compte Facebook, où il s'apprête à jouer avec ses fans. "Pour sa tournée française qui sera ponctuée d'un concert à l'Olympia le 31 mars, nous invitons ses spectateurs à prendre des vidéos et nous publierons les plus réussies sur Facebook", poursuit Michel de Souza. Dick pourrait même consulter les résultats sur son iPad 2. Alors, Dick, sûr de ne pas être un tout petit peu geek ?

 

 

 

 

 

La derniére mise à jour de ce site date du 29/02/12

Annuaire et Référencement gratuit avec Referencement-Team !