Retour

Article parue dans les inrocks.com

Joseph d'Anvers à propos de Dick Rivers

 

Les jours sauvages

Extrait à partir des Inrocks.com

.../... Une ouverture d’esprit et un abandon des complexes qui semblent devenus les nouveaux critères du Français. Rappelons que Joseph d’Anvers a récemment écrit le dernier album de Dick Rivers, L’Homme sans âge – une donation qui intervient parallèlement à celle d’un texte pour l’album d’Alain Bashung (Tant de nuits sur le récent Bleu Pétrole).
“Tout s’est fait naturellement. J’avais rencontré Dick Rivers au festival Solidays. Lorsque j’ai appris qu’il voulait jouer avec moi, j’ai d’abord éclaté de rire. Puis j’ai hésité à écrire son album, logiquement. Et j’ai réalisé, d’abord que ce type avait une voix incroyable, ensuite que c’était stupide d’avoir des a priori. J’ai donc écrit des textes très premier degré. Ça lui a plu car ça faisait longtemps qu’on ne lui avait pas proposé des paroles dites “sérieuses”. Ce n’étaient pas des trucs rabâchés comme “J’ai connu Elvis” ou “Il est authentique, Dick”. Parallèlement à ça, j’ai écrit pour Alain Bashung et aujourd’hui, je me dis que j’aimerais bien me situer quelque part entre les deux. Oui, une sorte de Dick Bashung ou Alain Rivers (rires)… Quoi qu’il en soit, je me souviens qu’un jour Bashung m’a dit : “Une chanson, tu y arrives pour la musique et tu y restes pour les textes.”
Je trouve ça très juste, et j’aimerais que ça puisse s’appliquer à mon nouvel album.”

Johanna Seban

25 juillet 2008

 

La derniére mise à jour de ce site date du 18/07/11

Annuaire et Référencement gratuit avec Referencement-Team !