RetourDICK RIVERS

Mouche / EMI

Gloire à Dick Rivers, ex-Chat sauvage, membre de la sainte Trinité des années héroïques du rock'n'rolllllll en français dans le texte, avec Eddy Mitchell, l'ex-Chaussette Noire, et Johnny Hallyday. Des trois, le p'tit Hervé Fornieri de Nice, qui devint Dick Rivers parce que Elvis avait ce nom-là dans le film Loving You, est de loin le plus sympa. Pas plus grand que nature, comme Johnny, ni rigolard et grande gueule comme Eddy, c'est simplement un type bien, obnubilé par l'Amérique, qui fait la musique qu'il aime et n'en dévie pas beaucoup. Ce qui ne veut pas dire qu'il est dupe de sa propre caricature. écoutez là-dessus Ode à Dick, bijou d'autodérision ciselé par Michael Furnon de Mickey 3D. écoutez aussi les chouettes chansons rock'n'country cousues main par les Benjamin Biolay, Mathieu Boogaerts, Miro, -M- et autres Jean Fauque (parolier de Bashung, autre pote à Dick). Toutes lui vont aussi bien que ses santiags et ses chemises texanes. Ils vont surtout bien à sa belle voix grave de crooner. Ce disque est non seulement digne de respect, il est aussi réussi. Ouaip.

Sylvain Cormier

 

 

 

 

 

 

RamDam.com, votre guide de la musique sur InternetAnnuaire et Référencement gratuit avec Referencement-Team !

La derniére mise à jour de ce site date du 18/07/11