Retour

Article paru dans le Parisien Libéré

  Un album       surprenant

Tout Dick ou presque. Dans cet album qui porte son nom, le rockeur bien de chez nous aborde d'autres rivages sans pour autant oublier qui il est et ce qu'il est.

 Du rigolard " Ode à Dick " au plus attendu " Elvis avait l'air d'un ange " (Mickey 3D) en passant par " le Mauvais Joueur " de Miro, sa voix grave est enrobée de guitares grattées à l'os et ça lui va trés bien. Plus surprenants, le 'Ma doudou' dú à Mathieu Boogaert et Sa " Chanson d'été " écrite par M l'emménent vers des univers différents, ceux de la bossa~nova et des rythmes africain. L'occasion, en fait, de redécouvrir l'un de nos grands crooners aux contours enfin dépoussiérés.

s.c

Dick Rivers, ' Dick Rivers 'span>

(disques EMI) Prix 16,99

 

 

 

RamDam.com, votre guide de la musique sur InternetAnnuaire et Référencement gratuit avec Referencement-Team !

La derniére mise à jour de ce site date du 18/07/11