Retour

 

 Dick Rivers, idole des jeunes

Rock. Le rocker niçois sort un nouvel album, écrit par de jeunes talents pop comme M, Benjamin Biolay, Mathieu Boogaerts ou Mickaél Furnon

Une banane noir corbeau, une paire de santiags et, entre les deux, une bonne dose d'autodérision

Dick Rivers aime jouer avec son image de rocker à la française. Son nouvel album a été confié au bon soin des jeunes talents de la scéne héxagonale. Un disque, sans titre, qui ressemble à Dick Rivers une ambiance country-rock, des guitares et un son américain. "J'ai dit à ces mecs: Surtout, ne me faites pas du Dick Rivers Je suis un interpréte et je voulais mettre ma personnalité sur leurs chansons, explique le chanteur. Mais même si je faisais du rap, ça serait du Dick Rivers Au bout de 45 ans, j'ai une patte à moi, qu'on l'aime ou pas ". La plupart des auteurs appartiennent à une jeune garde pop qu'on n'aurait pas forcément imaginée dans l'univers du rocker: Matthieu Chedid (M), Mathieu Boogaerts, Benjamin Biolay, Mickaêl Furnon de Mickey 3D ou Miro, en plus de Francis Cabrel, qui signe une adaptation, cachée à la fin du disque, de e Blue eyes crying in the rain ". "C'est pas une opération marketing. Je n'ai pris que des gens que j'aime", souligne le chaleureux rocker, belle voix grave, cuir sur le dos et une grosse bague à chaque main. " C'est une source de jouvence de les conquérir, ajoute-t-il. Pour eux, je suis une sorte de légende, je suis dans leur inconscient depuis des années. Ils connaissent mal mon oeuvre, ils l'ont découverte dans les années 80 avec des chansons comme " Nice baie des anges ". Mais ils respectent mon parcours, ma musicalité et mon autodérision ".

L'" Ode à Dick "

Une autodérision qu'il affiche dans l'enthousiasmante " Ode à Dick ", écrite par Mickaél Furnon, oú il se chante à la troisiéme personne. " C'est tel que Mickaél imagine son petit Dick Rivers à lui !, sourit-il. Je l'ai faite au troisiéme degré. Et ça m'évitera de dire à certains journalistes passéistes:

" Non, je ne couche pas dans un juke-box ". "

Dick aime surprendre. En 2004, il jouait dans " Les Paravents " de Jean Genet au Théâtre de Chaillot et présente désormais une émission coquine sur Paris Premiére.

" Je ne me suis jamais pris au sérieux ", poursuit celui qui, dans les années 90, était l'idole de Didier l'embrouille, le loubard incarné par Antoine de Caunes dans l'émission " Nulle part ailleurs ".

"Enfermé dans un personnage "

2006 est une grosse année pour Dick Rivers. En plus de son album studio, le premier depuis 2001, il fête ses 60 ans (le 24 avril), ses 45 ans de carriére et prévoit une série de concerts qui culminera avec une " Fête à Dick " aux Francofolies de La Rochelle. Enfin, les éditions Le Pré aux Clercs publieront le 4 mai le livre " Rock'n'Roll ", dans lequel l'ex-chanteur des Chats sauvages évoque les années soixante.

Aprés deux petits rôles chez Jean-Pierre Mocky, Dick aimerait également refaire du cinéma. Mais c'est là que son personnage peut devenir un obstacle: " Je suis enfermé dans œtte espéce de personnage. Pour la musique, c'est formidable, mais des fois ça me gonfle car ça m'empêche de faire œrtaines choses, reconnaút-il. Je sais que quand je mourrai, on écrira: Hervé Forneri dit Dick Rivers, chanteur de rock français. Car pour les gens, je suis un chanteur de rock ".

Le progrés de Lyon - jeudi 20 avril 2006

 

Retour

 

 

 

 

 

RamDam.com, votre guide de la musique sur InternetAnnuaire et Référencement gratuit avec Referencement-Team !

La derniére mise à jour de ce site date du 18/07/11