Retour

Article vu sur RFI Musique

Panorama 2006 du rock

L'année des réinventions

Paris  03/01/2007 - 

Ni cru classé, ni annus horribilis, 2006 aura été l'année de tous les retours. Des Wampas jusqu'à Johnny Hallyday, en passant par Charlotte Gainsbourg, portrait, sous forme d'abécédaire, de douze mois de rock'n'roll made in France.  ...:/...

V comme Vieux. 'Hope I die  before I get old'. Soit : 'j'espére mourir avant d'être vieux'. Telle était en 1965 la devise des Who. A l'instar des Rolling Stones (dont le Bigger Bang Tour fut un événement planétaire), le groupe tourne toujours. Comme de l'autre côté de la Manche, les patriarches du rock français d'ailleurs.  Des papys qui ne se portent pas trop mal. Eddy Mitchell s'est payé une entrevue en studio avec le monstre sacré Little Richard, pour Jambalaya, son dernier album ; Dick Rivers a eu sa fête aux Francofolies de La Rochelle et a collaboré avec les nouvelles étoiles du pop rock français (M, Mickey 3D) pour son album éponyme ; Johnny Hallyday a revisité son répertoire lors d'un Flash-back tour aux allures de Marathon. A part ça, on allait oublier les retours de Trust, de l'alternatif Bérurier Noir, la tournée triomphale de Jean-Louis Aubert, la conversion au rock de Charlélie Couture, avec l'album New YorCoeur, et un Yann Tiersen on tour  trés guitare-basse-batterie. Comme le chantait Neil Young : 'My my, hey  hey, rock'n'roll is here to stay'. 2006, avec ses retours en rock semble en être le témoin.

Bastien  Brun

 

La derniére mise à jour de ce site date du 18/07/11

Annuaire et Référencement gratuit avec Referencement-Team !