DICK RIVERS

 Agrandir  les images en cliquant dessus et les faire revenir à leur position intiale en recliquant .

 

 

            
 
 
 
Annie Cordy et Jean-Paul Rouve étaient les attractions du week-end. Dick Rivers a joué le rôle de l’invité surprise.

S’il y a un mot avec lequel qualifier le premier week-end du FIFF, c’est sans conteste «décontracté». Les stars se sentent bien à Namur et ça se voit. Entre le théâtre et le chapiteau, il n’est pas rare de voir un festivalier discuter avec l’une ou l’autre de ses idoles. La plupart du temps, celles-ci se prêtent au jeu des autographes et des selfies sans rechigner.

Le plus sollicité a été Jean-Paul Rouve qui venait présenter sa nouvelle réalisation Les Souvenirs , que certains voient déjà comme le feel good movie de la sélection. L’ex Robin des Bois a été mis à rude épreuve par le rythme effréné des interviews et la chaleur accablante qui a régné sous le chapiteau de la place d’Armes samedi. Il n’a toutefois pas manqué de jouer les prolongations sur la piste de danse jusqu’à une heure avancée.

Les rendez-vous qui s’enchaînent n’ont pas épuisé son actrice principale, Annie Cordy. À 86 ans, la bonne du curé est toujours aussi spitante. Elle a arpenté le festival du matin au soir, toujours accompagnée de ses deux caniches, et ne refusant jamais les sollicitations des nombreux fans. Que du contraire, elle n’a pas hésité à les provoquer. À la vue d’un irrésistible bébé de trois mois, elle a ainsi revêtu son chapeau de tata yoyo pour aller se faire prendre en photo avec le nourrisson. Et en guise d’au revoir à la petite famille, elle a lâché un sincère: «Soyez heureux!» La grande classe!

Le rockeur surprise

Le FIFF, ce n’est pas qu’un programme établi, bétonné et des vedettes qui s’annoncent où se désannoncent parfois en dernière minute. Il y a aussi des surprises. Samedi, celui qui a fait sensation sur la place du Théâtre n’était même pas à l’affiche d’un film. Dick Rivers est venu faire d’un coucou inattendu au festival. Le rocker français et sa tignasse à l’épreuve du temps ont monopolisé tous les regards. Certains curieux se demandant même s’il ne s’agissait pas d’un sosie.

De passage à l’occasion du tournage de l’émission Cinquante Degrés Nord dans le hall du théâtre, le chat sauvage n’a toutefois pas eu le temps de twister. Après une brève promenade et une étreinte avec Annie Cordy, la surprise s’est en effet éclipsée.

 
 
 

Exalead

TOUTE LA MUSIQUE SUR RAMDAM.COM