Dick Rivers : "Michel Drucker m'a écrit pour s'excuser !" [Interview]

Par Olivier Rajchman - Le 15 octobre 2014 à 17h42

C'est la 'pique' qui fait le buzz, depuis samedi. Invité chez Thierry Ardisson, Michel Drucker y affirmait que Dick Rivers le "harcelait" pour être l'invité d'honneur de "Vivement Dimanche", sur France 2.
En exclusivité, le chanteur nous répond.


Michel Drucker et Dick Rivers
Adtech Ad

Michel Drucker a-t-il ses têtes de turc ? Invité à balancer, à la télévision ou dans ses récents livres de mémoires, sur les vedettes qu'il a fréquenté en 50 ans de carrière, le "gentil Mimi" donne peu de noms. Mais les rares qu'il s'autorise à lâcher sont souvent les mêmes. Parmi eux, Dick Rivers. L'auteur-interprète de la très jolie "Nice Baie des Anges" a ainsi fait les frais de son humour caustique, samedi 11 octobre dernier. Invité sur Canal Plus de "Salut les Terriens" et de son animateur Thierry Ardisson, Drucker n'a pas hésité à raconter, hilare, à propos de ceux qui "le harcèlent" pour passer dans son émission : "C'est un sketch. Je l'ai invité [Dick Rivers, ndr], mais il veut tout un dimanche ! Avec France 2, on l'a invité à faire une chanson, deux chansons... Il ne comprend pas pourquoi je ne lui consacre pas tout un dimanche, parce qu'il dit : 'J'ai la même carrière qu'Eddy Mitchell et Johnny, et moi j'ai rencontré Elvis !' Je crois qu'il l'a rencontré dans un ascenseur..." Et de se tourner vers Ardisson : "Et toi ? Est-ce que tu l'as invité ?" Ce à quoi le provocateur du PAF a répondu : "Ah non, moi je l'invite pas, non ! C'est pour toi !" Difficile de faire, sous couvert d'humour, plus vachard.

"Suite à l'émission, Michel m'a invité à déjeuner"

Nous avons voulu connaître la réaction du principal intéressé à ces piques et l'avons contacté. Zen, bien que laissant percer une légère irritation, Dick Rivers préfère calmer le jeu : "Cette polémique qui dure depuis 1995 ne m'intéresse plus depuis longtemps", nous dit-il. "Sachez simplement que Michel m'a écrit suite à cette émission en me disant que c'était de l'humour, qu'il s'excusait. ll m'a invité à déjeuner pour mettre un terme à cette situation idiote et crever l'abcès entre nous. C'est tout ce que je peux vous dire pour le moment. Le reste ne m'intéresse pas !" Avant de conclure, en forme de clin d'œil : "La suite au prochain numéro peut-être ?"

La suite, le prochain numéro, pourraient-il être une invitation, pour tout un dimanche, de l'ancien leader des "Chats sauvages" ? La balle est, cette fois, dans le camp de Michel Drucker...


La dernière mise à jour de cette page date du 15/01/15