DICK RIVERS

 Agrandir  les images en cliquant dessus et les faire revenir à leur position intiale en recliquant .

     VINGT-DEUX LES V'LA !....

En sortant de l'élysée MATUVU Dick sentit tout de suite l'âcre odeur de cordite. Les trois splendides princesses du Zizikistan qui l'accompagnaient eurent tôt fait de plonger à l'arriére de la Lincoln Continental.
Dick bondit au volant et démarra eu trombe.
- Vingt-deux les v'là! s'écria t-il.

Aussitôt la siréne des mobylettes de la Préfecture poussa son trop célébre rugissement et s'élança à leur poursuite...

Vingt-deux les v'là ! Un thriller angoissant qui nous permet de retrouver notre héros favori accompagné de Chris Spedding, son âme damnée dans de palpitantes aventures.

Ainsi présenté par Serge Koolenn à la maniére d'une série noire de James Hadley Chase ou de Raymond Chandler, le 45 tours de Dick Rivers "Vingt-Deux les v'là" dont la pochette est signé Jean-Baptiste Mondino est illustré comme un polar des célébres séries noire, reconnaissable à sa couverture jaune et noire.

C'est en janvier 1980 que Dick Rivers est de retour au "Studio in the Country" de Bogalusa en Louisiane. studio devenu familier depuis l'enregistrement de "Mississippi Rivers" en 1976.Il y plante le décor d'un nouvel album délibérément rock. Huit titres sont ébauchés. Les chansons complémentaires sont enregistrées huit mois plus tard à Londres. Le simple "Vingt-Deux les v'là" en bonus sur ce compact disque est l'adaptation de "Hot Summer Nights" du chanteur-guitariste américain Walter Egan et reprit par le groupe night. Sous la direction de l'ingénieur du son Bobby Thomas, assisté de David Farrell, Dick enregistre la version frenchie de ce hit le 22 janvier1980 exactement. Date prédestinée pour ce "Vingt-Deux les V'là" parole par Serge Koolenn. Le tempo est diablement efficace et Chris Spedding apporte son redoutable feeling. également en bonus sur ce CD "Trois filles sur la Terre". rock inspiré par Dave Edmunds et écrit par Dick Rivers et Serge Koolenn. Le simple qui sort au printemps 1980 est une introduction en puissance pour l'album "Tendre Teddy Boy"

Au cours des mêmes séances, Dick Rivers enregistre six autres titres dont "Débrouille-toi", "A nous deux on va s'en sortir". "Pluie Et Brouillard" et "T'avais Pas Besoin de moi". La sorti de l'album "Tendre Teddy Boy" est prévue pour novembre 1980. Les influences de Dick et de Serge Koolenn sont éloquentes : Dave Edmunds, Nick Lowe mais aussi les Righteous Brothers. Bob Seger et Bruce Springsteen. Fin mars 1980 sont enregistrées les derniéres chansons dont "Lucifer Rock" est un titre rythmé et cuivré, co-signé Serge Koolenn/Paui-Jean Borowsky. Lucifer Rock et ses diables noirs, ce pourrait être l'histoire des Chats Sauvages revue et corrigée vingt uns plus tard avec ce recul teinté d'humour indispensable à une telle narration, évitant l'écueil d'une nostalgie désespérée et inutile. Intro dans le plus pur style Kinks "Victoria"- et groove à la Buddy Holly -"Peggv Sue", c'est "Débrouille-Toi" adapté de "Deborah", l'histoire d'un type totalement manipulé par sa compagne qui, non contente de vivre à ses crochets lui impose un monde désopilant. La trés touchante et émouvante "A Nous Deux On va S'En Sortir" évoque la situation d'un pére devant élever seul son enfant. la maman ayant déserté le domicile conjugal. Serge Koolenn adapte brillamment ce trés beau titre des Righteous Brothers "You're My Soul And inspiration". "Arrête ton cirque"  et "tout et tout de Suite" inspiré de Nick Lowe , mettent en évidence le coté facétieux de Serge. "Pluie et brouillard" est une des plus belles chansons jamais enregistrées pur Dick Rivers. La somptueuse mélodie de Mike Schannon servie par un texte sublime de Serge Koolenn Un trés grand moment. Adapté de "troubles boys" de Dave Edmunds lui même inspiré par Eddïe Cochran, "Teddy Boy" au rythme rapide et au débit de paroles incroyable est une sorte de bande dessinée chantée mettant en scéne un Roger plumé de banlieue au perfecto râpé, aux bottes usées et portant une banane à faire flipper Didier l'embrouille. "T'Avais Pas Besoin de moi" est de nouveau tiré du répertoire de Dave Edmunds qui a lui-même réarrangé l'original, écrit et interprété en 1972 par Trade Martin. "take Me for a little While" est un morceau construit de maniére originale avec un amusant question/réponses dans le refrain et une ligne mélodique attrayante. "Bonsoir Tout le Monde" sous-titrés "Le bal des nazes" est un clin d'oeil au merveilleux "Bal Des Lazes" de Michel Polnareff. L'humour y est caustique et imaginatif avec une ambiance de pseudos Drag Queen mi showbiz. mi planéte des singes... "Dame De Coeur"  est la reprise "girls talk" composé par Elvis Costello pour Dave Edmunds. Cette "Dame De Coeur" de bonne compagnie est un rock enthousiasmant. "Sortez-Moi De Ce film" et "laissez-Nous le Golf Drouot" sont dues au tandem Koolenn/Borowsky La derniére est un plébiscite destiné à sauver le temple parisien du rock français, qui remplace au dernier moment "Mais C'est Trop Tard", resté inédit à ce jour et enfin disponible ici pour la toute premiére fois. Il s'agit de "Go Ahead And Cry" des Righteous Brothers en 1966, réarrangé pour l'occasion. Les deux 45 tours simples extraits de l'album proposaient logiquement "Pluie Et Brouillard" et "A Nous Deux on va s'en sortir"  couplées avec "lucifer Rock" et "laissez-Nons le Golf Drouot". Remasterisé avec grand soin "Tendre Teddy Boy" est un album à redécouvrir d'urgence.

 

DUVALEX

TOUTE LA MUSIQUE SUR RAMDAM.COM